samedi 4 mars 2017

Projet Chloé – micros série 2

Un señor muy tacaño una vez compró a precio de diamantes una cajita bien pequeña; quien se la vendió lo convenció mostrándole todo lo que cabía fuera de ella.
Un jour, un homme très avare acheta une petite boîte, vraiment minuscule, à prix d'or ; la personne qui lui vendit le convainquit en lui montrant tout ce qui rentrait en dehors d'elle.

*

Ese hombre nos está atacando, pensaron los molinos.” Rápido” dijo uno de ellos.” Hay que convertirse en gigantes”.
 Cet homme est en train de nous attaquer, pensèrent les moulins. « Vite ! » s'écria l'un d'eux. « Il faut se transformer en géants ».

*

El pescador se lanzó con desespero sobre la sirena y la abrazó con fuerza. Entonces, oculto tras una roca que azotaban las olas, el pez jaló del sedal.
Le pêcheur se jeta désespérément sur la sirène et l'étreignit avec force. Alors, caché derrière un rocher que les vagues fouettaient, le poisson tira sur la ligne. 

*

Supo que ese hombre finalmente la aplastaría. Levantó su enorme pie, como tantas veces, y cuando estuvo lo suficientemente cerca, la cucaracha despertó agitada.
Il sut que, finalement, l'homme l'écraserait. Comme tant de fois, il leva son énorme pied, et quand il fut suffisamment proche, le cafard se réveilla, agité.

*

Busco y busco, por los comercios pequeñas guillotinas, para colgar en el cuello. Pero no encuentro. Cruces hay por todos lados.
Je cherche et cherche encore, dans les boutiques, de petites guillotines, pour suspendre autour de mon cou. Mais je n'en trouve pas. Il y a des croix de tous côtés.

Traduction en cours d'élaboration dans les commentaires

30 commentaires:

Chloé Gauthier a dit…

Un señor muy tacaño una vez compró a precio de diamantes una cajita bien pequeña; quien se la vendió lo convenció mostrándole todo lo que cabía fuera de ella.

Un homme très avare a acheté une fois une petite boîte, vraiment minuscule, à prix du diamant ; la personne qui lui a vendu l'a convaincu en lui montrant tout ce qui rentrait en dehors d'elle.

Tradabordo a dit…

Un señor muy tacaño una vez compró a precio de diamantes una cajita bien pequeña; quien se la vendió lo convenció mostrándole todo lo que cabía fuera de ella.

Un homme très avare a acheté une fois une petite boîte [syntaxe ? + passé composé ou passé simple ?], vraiment minuscule, à prix du diamant ; la personne qui lui a vendu l'a convaincu en lui montrant tout ce qui rentrait en dehors d'elle.

Chloé Gauthier a dit…

Une fois, un homme très avare acheta une petite boîte, vraiment minuscule, à prix du diamant ; la personne qui lui vendit le convainquit en lui montrant tout ce qui rentrait en dehors d'elle.

Tradabordo a dit…

Une fois [« jour » ?], un homme très avare acheta une petite boîte, vraiment minuscule, à prix du diamant [sens ?????? Le cas échéant, demande de l'aide à Elena] ; la personne qui lui vendit le convainquit en lui montrant tout ce qui rentrait en dehors d'elle.

Chloé Gauthier a dit…

Un jour, un homme très avare acheta une petite boîte, vraiment minuscule, au prix d'un diamant ; la personne qui lui vendit le convainquit en lui montrant tout ce qui rentrait en dehors d'elle.

Tradabordo a dit…

Un jour, un homme très avare acheta une petite boîte, vraiment minuscule, au prix d'un diamant [BOF] ; la personne qui lui vendit le convainquit en lui montrant tout ce qui rentrait en dehors d'elle.

Elena a dit…

"à prix d'or" ?

Tradabordo a dit…

Oui.

Chloé Gauthier a dit…

Merci Elena,

Un jour, un homme très avare acheta une petite boîte, vraiment minuscule, à prix d'or ; la personne qui lui vendit le convainquit en lui montrant tout ce qui rentrait en dehors d'elle.

Tradabordo a dit…

Un jour, un homme très avare acheta une petite boîte, vraiment minuscule, à prix d'or ; la personne qui lui vendit le convainquit en lui montrant tout ce qui rentrait en dehors d'elle.

OK.

Chloé Gauthier a dit…

Ese hombre nos está atacando, pensaron los molinos.”Rápido” dijo uno de ellos.” Hay que convertirse en gigantes”.

Cet homme est en train de nous attaquer, pensèrent les moulins. « Vite », dit l'un d'eux. « Il faut se transformer en géants ».





Tradabordo a dit…

Ese hombre nos está atacando, pensaron los molinos.”Rápido” dijo uno de ellos.” Hay que convertirse en gigantes”.

Cet homme est en train de nous attaquer, pensèrent les moulins. « Vite [point d'exclamation ?] », dit [« s'écria » ?] l'un d'eux. « Il faut se transformer en géants ».

Chloé Gauthier a dit…

Ese hombre nos está atacando, pensaron los molinos.”Rápido” dijo uno de ellos.” Hay que convertirse en gigantes”.

Cet homme est en train de nous attaquer, pensèrent les moulins. « Vite ! », s'écria l'un d'eux. « Il faut se transformer en géants ».



Tradabordo a dit…

Ese hombre nos está atacando, pensaron los molinos.”Rápido” dijo uno de ellos.” Hay que convertirse en gigantes”.

Cet homme est en train de nous attaquer, pensèrent les moulins. « Vite ! », [pas de virgule après un point… or, curieusement, le ! est un point :P] s'écria l'un d'eux. « Il faut se transformer en géants ».

Chloé Gauthier a dit…

Ese hombre nos está atacando, pensaron los molinos.”Rápido” dijo uno de ellos.” Hay que convertirse en gigantes”.

Cet homme est en train de nous attaquer, pensèrent les moulins. « Vite ! » s'écria l'un d'eux. « Il faut se transformer en géants ».

Tradabordo a dit…

Ese hombre nos está atacando, pensaron los molinos.”Rápido” dijo uno de ellos.” Hay que convertirse en gigantes”.

Cet homme est en train de nous attaquer, pensèrent les moulins. « Vite ! » s'écria l'un d'eux. « Il faut se transformer en géants ».

OK.

Chloé Gauthier a dit…

El pescador se lanzó con desespero sobre la sirena y la abrazó con fuerza. Entonces, oculto tras una roca que azotaban las olas, el pez jaló del sedal.

Le pêcheur se jeta désespérément sur la sirène et l'étreignit avec force. Alors, caché derrière un rocher que les vagues fouettaient, le poisson tira sur la ligne.




Tradabordo a dit…

El pescador se lanzó con desespero sobre la sirena y la abrazó con fuerza. Entonces, oculto tras una roca que azotaban las olas, el pez jaló del sedal.

Le pêcheur se jeta désespérément sur la sirène et l'étreignit avec force. Alors, caché derrière un rocher que les vagues fouettaient, le poisson tira sur la ligne.

OK.

Chloé Gauthier a dit…

Supo que ese hombre finalmente la aplastaría. Levantó su enorme pie, como tantas veces, y cuando estuvo lo suficientemente cerca, la cucaracha despertó agitada.

Finalement, il sut que cet homme l'écraserait. Il leva son énorme pied, comme tant de fois, et quand il fut suffisamment proche, le cafard se réveilla, angoissé.










Tradabordo a dit…

Supo que ese hombre finalmente la aplastaría. Levantó su enorme pie, como tantas veces, y cuando estuvo lo suficientemente cerca, la cucaracha despertó agitada.

Finalement [en le mettant là, est-ce que ça porte sur le bon bout de la phrase en V.O. ?], il sut que cet homme l'écraserait. Il leva son énorme pied, comme tant de fois [ou placé au début ? J'hésite ; essaie], et quand il fut suffisamment proche, le cafard se réveilla, angoissé [FS ?].

Chloé Gauthier a dit…

Supo que ese hombre finalmente la aplastaría. Levantó su enorme pie, como tantas veces, y cuando estuvo lo suficientemente cerca, la cucaracha despertó agitada.

Il sut que, finalement, cet homme l'écraserait. Comme tant de fois, il leva son énorme pied, et quand il fut suffisamment proche, le cafard se réveilla, agité.


Tradabordo a dit…

Supo que ese hombre finalmente la aplastaría. Levantó su enorme pie, como tantas veces, y cuando estuvo lo suficientemente cerca, la cucaracha despertó agitada.

Il sut que, finalement, cet [« l' » ? Un peu la maladie des démonstratifs en espagnol ; je te laisse trancher] homme l'écraserait. Comme tant de fois, il leva son énorme pied, et quand il fut suffisamment proche, le cafard se réveilla, agité.

Chloé Gauthier a dit…

Supo que ese hombre finalmente la aplastaría. Levantó su enorme pie, como tantas veces, y cuando estuvo lo suficientemente cerca, la cucaracha despertó agitada.

Il sut que, finalement, l'homme l'écraserait. Comme tant de fois, il leva son énorme pied, et quand il fut suffisamment proche, le cafard se réveilla, agité.





Tradabordo a dit…

Supo que ese hombre finalmente la aplastaría. Levantó su enorme pie, como tantas veces, y cuando estuvo lo suficientemente cerca, la cucaracha despertó agitada.

Il sut que, finalement, l'homme l'écraserait. Comme tant de fois, il leva son énorme pied, et quand il fut suffisamment proche, le cafard se réveilla, agité.

OK.

Chloé Gauthier a dit…

Busco y busco, por los comercios pequeñas guillotinas, para colgar en el cuello. Pero no encuentro. Cruces hay por todos lados.

Je cherche et recherche, dans les commerces, de petites guillotines, pour suspendre au cou. Mais je n'en trouve pas. Il y a des carrefours de tous côtés.







Tradabordo a dit…

Busco y busco, por los comercios pequeñas guillotinas, para colgar en el cuello. Pero no encuentro. Cruces hay por todos lados.

Je cherche et recherche [ou : « Je cherche et cherche encore »], dans les commerces [naturel ?], de petites guillotines, pour suspendre au cou [de qui ?]. Mais je n'en trouve pas. Il y a des carrefours [?] de tous côtés.

Chloé Gauthier a dit…

Busco y busco, por los comercios pequeñas guillotinas, para colgar en el cuello. Pero no encuentro. Cruces hay por todos lados.

Je cherche et cherche encore, dans les boutiques, de petites guillotines, pour suspendre autour de mon cou. Mais je n'en trouve pas. Il y a des croisements de tous côtés.



Tradabordo a dit…

Busco y busco, por los comercios pequeñas guillotinas, para colgar en el cuello. Pero no encuentro. Cruces hay por todos lados.

Je cherche et cherche encore, dans les boutiques, de petites guillotines, pour suspendre autour de mon cou. Mais je n'en trouve pas. Il y a des croisements [FS ?] de tous côtés.

Chloé Gauthier a dit…

Busco y busco, por los comercios pequeñas guillotinas, para colgar en el cuello. Pero no encuentro. Cruces hay por todos lados.

Je cherche et cherche encore, dans les boutiques, de petites guillotines, pour suspendre autour de mon cou. Mais je n'en trouve pas. Il y a des croix de tous côtés.

Tradabordo a dit…

Busco y busco, por los comercios pequeñas guillotinas, para colgar en el cuello. Pero no encuentro. Cruces hay por todos lados.

Je cherche et cherche encore, dans les boutiques, de petites guillotines, pour suspendre autour de mon cou. Mais je n'en trouve pas. Il y a des croix de tous côtés.

OK.