lundi 27 mars 2017

Projet Hélène / Audrey – phrases 124-125

Su departamento era un lugar extraño: amontonados por todas partes había cientos de libros que formaban pilas de diferentes tamaños, encima de una de las cuales reposaba una jaula con ratones blancos, a la que apenas miré, pues enseguida atrajo mi atención la única mesa que existía. Era un mueble de metal, muy grande, y estaba repleto de lo que me parecieron diversos mecanismos de relojería, junto a los cuales descansaban monos de madera con tambores de hojalata, muñecas de porcelana con vestiditos de tul, así como pequeños soldados, que lucían uniformes de pantalón blanco, casaca azul con pecheras rojas y cascos con penachos dorados.

Traduction temporaire :
Son appartement était un endroit étrange : des centaines de livres étaient entassés partout, formant des piles de tailles différentes. Sur l'une d'elles reposait une cage contenant des souris blanches ; j'y jetai à peine un œil. En effet, mon attention fut immédiatement attirée par la seule table qu'il y avait là. En effet, mon attention fut immédiatement attirée par la seule table qu'il y avait là, en métal, très grande, couverte de ce qui me sembla être des mécanismes d'horlogerie. Y étaient allongés des singes en bois, avec leur tambour en fer blanc, des poupées en porcelaine vêtues de robes de tulle, ainsi que de petits soldats arborant des uniformes composés d'un pantalon blanc, d'une casaque bleue à plastron rouge et d'un casque avec une houppe dorée.

15 commentaires:

Audrey Louyer a dit…

Son appartement était un endroit étrange : il y avait, entassés partout, des centaines de livres qui formaient des piles de tailles différentes, sur l'une desquelles reposait une cage contenant des souris blanches ; j'y jetais à peine un œil, car mon attention fut immédiatement attirée par la seule table qu'il y avait là. C'était un meuble en métal, très grand, et couvert de ce qui me sembla être des mécanismes d'horlogerie, à côté desquels reposaient des singe en bois et leur tambour en fer blanc, des poupées en porcelaines vêtues de robes de tulle ainsi que de petits soldats arborant des uniformes composés d'un pantalon blanc, d'une casaque bleue à plastron rouge et d'un casque avec une houppe dorée.

Tradabordo a dit…

Son appartement était un endroit étrange : il y avait, entassés partout, des centaines de livres [pas moyen de fluidifier la syntaxe ?]

qui formaient des piles de tailles différentes, sur l'une desquelles reposait une cage contenant des souris blanches ; j'y jetais à peine un œil, car mon attention fut immédiatement attirée par la seule table qu'il y avait là. C'était un meuble en métal, très grand, et couvert de ce qui me sembla être des mécanismes d'horlogerie, à côté desquels reposaient des singe en bois et leur tambour en fer blanc, des poupées en porcelaines vêtues de robes de tulle ainsi que de petits soldats arborant des uniformes composés d'un pantalon blanc, d'une casaque bleue à plastron rouge et d'un casque avec une houppe dorée.

Audrey Louyer a dit…

Son appartement était un endroit étrange : des centaines de livres étaient entassés partout et formaient des piles de tailles différentes. Sur l'une d'entre elles reposait une cage contenant des souris blanches ; j'y jetais à peine un œil, car mon attention fut immédiatement attirée par la seule table qu'il y avait là. C'était un meuble en métal, très grand, et couvert de ce qui me sembla être des mécanismes d'horlogerie, à côté desquels reposaient des singe en bois et leur tambour en fer blanc, des poupées en porcelaine vêtues de robes de tulle ainsi que de petits soldats arborant des uniformes composés d'un pantalon blanc, d'une casaque bleue à plastron rouge et d'un casque avec une houppe dorée.

Tradabordo a dit…

Son appartement était un endroit étrange : des centaines de livres étaient entassés partout et formaient [ou : « , formant » / le résultat, non ?] des piles de tailles différentes. Sur l'une d'entre [nécessaire ?] elles reposait une cage contenant des souris blanches ; j'y jetais [temps / grammaire] à peine un œil, car [ou point à la place et « en effet » dans la suite ? Essayez et voyez ce que vous en pensez] mon attention fut immédiatement attirée par la seule table qu'il y avait là.


C'était un meuble en métal, très grand, et couvert de ce qui me sembla être des mécanismes d'horlogerie, à côté desquels reposaient des singe en bois et leur tambour en fer blanc, des poupées en porcelaine vêtues de robes de tulle ainsi que de petits soldats arborant des uniformes composés d'un pantalon blanc, d'une casaque bleue à plastron rouge et d'un casque avec une houppe dorée.

Audrey Louyer a dit…

Son appartement était un endroit étrange : des centaines de livres étaient entassés partout, formant des piles de tailles différentes. Sur l'une d'elles reposait une cage contenant des souris blanches ; j'y jetai [j'avais modifié porcelaine plus bas mais n'avais pas vu celle-ci, pardon] à peine un œil. En effet, mon attention fut immédiatement attirée par la seule table qu'il y avait là.


C'était un meuble en métal, très grand, et couvert de ce qui me sembla être des mécanismes d'horlogerie, à côté desquels reposaient des singes en bois et leur tambour en fer blanc, des poupées en porcelaine vêtues de robes de tulle ainsi que de petits soldats arborant des uniformes composés d'un pantalon blanc, d'une casaque bleue à plastron rouge et d'un casque avec une houppe dorée.

Hélène a dit…

Son appartement était un endroit étrange : des centaines de livres étaient entassés partout, formant des piles de tailles différentes. Sur l'une d'elles reposait une cage contenant des souris blanches ; j'y jetai à peine un œil. En effet, mon attention fut immédiatement attirée par la seule table qu'il y avait là.

Tradabordo a dit…

Son appartement était un endroit étrange : des centaines de livres étaient entassés partout, formant des piles de tailles différentes. Sur l'une d'elles reposait une cage contenant des souris blanches ; j'y jetai à peine un œil. En effet, mon attention fut immédiatement attirée par la seule table qu'il y avait là.

OK.

Je colle ce bout dans le post.

Tradabordo a dit…

Era un mueble de metal, muy grande, y estaba repleto de lo que me parecieron diversos mecanismos de relojería, junto a los cuales descansaban monos de madera con tambores de hojalata, muñecas de porcelana con vestiditos de tul, así como pequeños soldados, que lucían uniformes de pantalón blanco, casaca azul con pecheras rojas y cascos con penachos dorados.

C'était [nécessaire ? Voyez avec ce qui précède] un meuble en métal, très grand, et [nécessaire ?] couvert de ce qui me sembla être des mécanismes d'horlogerie, à côté desquels [point pour alléger ?] reposaient des singes en bois

et leur tambour en fer blanc, des poupées en porcelaine vêtues de robes de tulle ainsi que de petits soldats arborant des uniformes composés d'un pantalon blanc, d'une casaque bleue à plastron rouge et d'un casque avec une houppe dorée.

Hélène a dit…

[...] enseguida atrajo mi atención la única mesa que existía. Era un mueble de metal, muy grande, y estaba repleto de lo que me parecieron diversos mecanismos de relojería, junto a los cuales descansaban monos de madera con tambores de hojalata, muñecas de porcelana con vestiditos de tul, así como pequeños soldados, que lucían uniformes de pantalón blanco, casaca azul con pecheras rojas y cascos con penachos dorados.

En effet, mon attention fut immédiatement attirée par la seule table qu'il y avait là : un meuble en métal, très grand, couvert de ce qui me sembla être des mécanismes d'horlogerie, et où étaient déposés [on a déjà "reposer" dans la phrase précédente] des singes en bois et leur tambour en fer blanc, des poupées en porcelaine vêtues de robes de tulle ainsi que de petits soldats arborant des uniformes composés d'un pantalon blanc, d'une casaque bleue à plastron rouge et d'un casque avec une houppe dorée.

Tradabordo a dit…

[...] enseguida atrajo mi atención la única mesa que existía. Era un mueble de metal, muy grande, y estaba repleto de lo que me parecieron diversos mecanismos de relojería, junto a los cuales descansaban monos de madera con tambores de hojalata, muñecas de porcelana con vestiditos de tul, así como pequeños soldados, que lucían uniformes de pantalón blanco, casaca azul con pecheras rojas y cascos con penachos dorados.

En effet, mon attention fut immédiatement attirée par la seule table qu'il y avait là : [une simple virgule ?] un meuble [nécessaire ?] en métal, très grand [le cas échéant, au féminin], couvert [idem] de ce qui me sembla être des mécanismes d'horlogerie, et où étaient déposés [on a déjà "reposer" dans la phrase précédente] [Je mettrais un point + « Y étaient… »] des singes en bois

et leur tambour en fer blanc, des poupées en porcelaine vêtues de robes de tulle ainsi que de petits soldats arborant des uniformes composés d'un pantalon blanc, d'une casaque bleue à plastron rouge et d'un casque avec une houppe dorée.

Audrey Louyer a dit…

En effet, mon attention fut immédiatement attirée par la seule table qu'il y avait là, en métal, très grande, couverte de ce qui me sembla être des mécanismes d'horlogerie. Y étaient allongés des singes en bois


et leur tambour en fer blanc, des poupées en porcelaine vêtues de robes de tulle ainsi que de petits soldats arborant des uniformes composés d'un pantalon blanc, d'une casaque bleue à plastron rouge et d'un casque avec une houppe dorée.

Tradabordo a dit…

En effet, mon attention fut immédiatement attirée par la seule table qu'il y avait là, en métal, très grande, couverte de ce qui me sembla être des mécanismes d'horlogerie. Y étaient allongés des singes en bois et [ou une virgule + « avec » ?] leur tambour en fer blanc, des poupées en porcelaine vêtues de robes de tulle [virgule ?] ainsi que de petits soldats arborant des uniformes composés d'un pantalon blanc, d'une casaque bleue à plastron rouge et d'un casque avec une houppe dorée.

Audrey Louyer a dit…

En effet, mon attention fut immédiatement attirée par la seule table qu'il y avait là, en métal, très grande, couverte de ce qui me sembla être des mécanismes d'horlogerie. Y étaient allongés des singes en bois, avec leur tambour en fer blanc, des poupées en porcelaine vêtues de robes de tulle, ainsi que de petits soldats arborant des uniformes composés d'un pantalon blanc, d'une casaque bleue à plastron rouge et d'un casque avec une houppe dorée.

Hélène a dit…

En effet, mon attention fut immédiatement attirée par la seule table qu'il y avait là, en métal, très grande, couverte de ce qui me sembla être des mécanismes d'horlogerie. Y étaient allongés des singes en bois, avec leur tambour en fer blanc, des poupées en porcelaine vêtues de robes de tulle, ainsi que de petits soldats arborant des uniformes composés d'un pantalon blanc, d'une casaque bleue à plastron rouge et d'un casque avec une houppe dorée.

OK.

Tradabordo a dit…

En effet, mon attention fut immédiatement attirée par la seule table qu'il y avait là, en métal, très grande, couverte de ce qui me sembla être des mécanismes d'horlogerie. Y étaient allongés des singes en bois, avec leur tambour en fer blanc, des poupées en porcelaine vêtues de robes de tulle, ainsi que de petits soldats arborant des uniformes composés d'un pantalon blanc, d'une casaque bleue à plastron rouge et d'un casque avec une houppe dorée.

OK.