vendredi 21 avril 2017

Projet Chloé 12 – phrases 124-127

El camión parecía pasar de largo, pero se detuvo al vernos. Paró en seco. Dos soldados pequeños saltaron del fondo de la carpa de lona y se apostaron uno en cada acera, con sus fusiles apuntando al cielo, esperando por nosotros. El camión retrocedió, dio vuelta y se detuvo tras los soldados con los faros altos.

Traduction temporaire :
Le camion semblait passer son chemin, mais en nous voyant, il freina. Il s'immobilisa brutalement. Deux petits soldats sautèrent du fond de la remorque bâchée et se postèrent chacun sur un trottoir, leurs fusils pointant vers le ciel, nous attendant. Le camion recula, effectua un demi-tour et, les phares allumés, vint se garer derrière les soldats.

9 commentaires:

Chloé Gauthier a dit…

Le camion semblait ne pas s'arrêter, mais en nous voyant, il freina. Il s’immobilisa brutalement. Deux petits soldats sautèrent du fond de la bâche et chacun se plaça sur un trottoir, les fusils pointant vers le ciel, en nous attendant. Le camion recula, effectua un demi-tour et les fars allumés, stationna derrière les soldats.









Tradabordo a dit…

Le camion semblait ne pas s'arrêter [plus près de la V.O. ?], mais en nous voyant, il freina.


Il s’immobilisa brutalement. Deux petits soldats sautèrent du fond de la bâche et chacun se plaça sur un trottoir, les fusils pointant vers le ciel, en nous attendant. Le camion recula, effectua un demi-tour et les fars allumés, stationna derrière les soldats.

Chloé Gauthier a dit…

Le camion semblait passer son chemin, mais en nous voyant, il freina.


Il s’immobilisa brutalement. Deux petits soldats sautèrent du fond de la bâche et chacun se plaça sur un trottoir, les fusils pointant vers le ciel, en nous attendant. Le camion recula, effectua un demi-tour et les phares allumés, stationna derrière les soldats.






Tradabordo a dit…

Le camion semblait passer son chemin, mais en nous voyant, il freina. Il s’immobilisa brutalement. Deux petits soldats sautèrent du fond de la bâche [clair ?] et chacun [nécessaire ?] se plaça sur un trottoir,


les fusils pointant vers le ciel, en nous attendant. Le camion recula, effectua un demi-tour et les phares allumés, stationna derrière les soldats.

Chloé Gauthier a dit…

Le camion semblait passer son chemin, mais en nous voyant, il freina. Il s'immobilisa brutalement. Deux petits soldats sautèrent du fond de la remorque bâchée et se placèrent sur chaque trottoir, les fusils pointant vers le ciel, en nous attendant. Le camion recula, effectua un demi-tour et, les phares allumés, stationna derrière les soldats.


Tradabordo a dit…

Le camion semblait passer son chemin, mais en nous voyant, il freina. Il s'immobilisa brutalement. Deux petits soldats sautèrent du fond de la remorque bâchée et se placèrent [« postèrent »] sur chaque [mieux vaut : « chacun sur un »] trottoir, les [possessif ?] fusils pointant vers le ciel, en [nécessaire ?] nous attendant. Le camion recula, effectua un demi-tour et, les phares allumés, stationna [« vint se garer » ?] derrière les soldats.

Chloé Gauthier a dit…

Le camion semblait passer son chemin, mais en nous voyant, il freina. Il s'immobilisa brutalement. Deux petits soldats sautèrent du fond de la remorque bâchée et se postèrent chacun sur un trottoir, leurs fusils pointant vers le ciel, nous attendant. Le camion recula, effectua un demi-tour et, les phares allumés, vint se garer derrière les soldats.





Tradabordo a dit…

Le camion semblait passer son chemin, mais en nous voyant, il freina. Il s'immobilisa brutalement. Deux petits soldats sautèrent du fond de la remorque bâchée et se postèrent chacun sur un trottoir, leurs fusils pointant vers le ciel, nous attendant. Le camion recula, effectua un demi-tour et, les phares allumés, vint se garer derrière les soldats.

OK.

Justine ?

Justine a dit…

Le camion semblait passer son chemin, mais en nous voyant, il freina. Il s'immobilisa brutalement. Deux petits soldats sautèrent du fond de la remorque bâchée et se postèrent chacun sur un trottoir, leurs fusils pointant vers le ciel, nous attendant. Le camion recula, effectua un demi-tour et, les phares allumés, vint se garer derrière les soldats.

OK.