mercredi 19 avril 2017

Projet Nathalie / Florence – phrases 183-190

“Estaba inconsciente cuando los paramédicos la encontraron. Tenía heridas en todo el cuerpo, incluyendo algunos órganos internos como el hígado y el bazo. Que haya sobrevivido es un milagro. Mientras tanto Olaf, el líder, el grande, había escapado y lanzaba consignas revolucionarias en los foros. El resto de la historia es conocida. Yo me pregunto, les pregunto a todos ustedes: ¿es confiable un perro que atacó de esta manera a su ama, que aunque haya tenido sus defectos, lo había ayudado a crecer? ¿No fue ella, al fin y al cabo, quien lo crió, le dio de comer y facilitó su ingreso a Animalia? ¿Cómo hubiera sido la vida de Olaf sin Giovanna? Muchas gracias”.

Traduction en cours d'élaboration dans les commentaires

5 commentaires:

Nathalie El houch a dit…

« Lorsque les soignants la trouvèrent, elle était inconsciente. Elle avait des blessures sur tout le corps, y compris sur certains organes internes comme le foie et la rate. C'est un miracle qu'elle ait survécu. Pendant ce temps, Olaf, le leader, le grand, s'était enfui et lançait ses consignes révolutionnaires sur les forums. La suite de l'histoire, on la connaît. Moi, je me demande, je vous demande à tous: un chien qui a attaqué sa maîtresse de cette façon est-il fiable ? car, bien qu'elle ait eu des torts , ne l'avait-elle pas aidé à grandir? N'est-ce pas elle, en fin de compte, qui l'a élevé, lui a donné à manger et facilité son entrée à Animalia? Quelle aurait été la vie d'Olaf sans Giovanna? Merci infiniment ».

Tradabordo a dit…

« Lorsque les soignants la trouvèrent, elle était inconsciente. Elle avait des blessures sur tout le corps, y compris sur certains organes internes comme le foie et la rate. C'est un miracle qu'elle ait survécu. Pendant ce temps, Olaf, le leader, le grand, s'était enfui et lançait ses consignes révolutionnaires sur les forums. La suite de l'histoire, on la connaît. Moi, je me demande, je vous demande à tous[espace]: un chien qui a attaqué sa maîtresse de cette façon est-il fiable [ou dans le sens « digne de confiance » ?] ? c[maj après un point]ar, bien qu'elle ait [ou avec « avoir beau » ?] eu des torts [texte ?] [pas d'espace avant les virgules], ne l'avait-elle pas aidé à grandir[espace]? N'est-ce pas elle, en fin de compte, qui l'a élevé, lui a donné à manger et [« a »] facilité [sûre ?] son entrée à Animalia[espace]? Quelle aurait été la vie d'Olaf sans Giovanna[espace]? Merci infiniment ».

Nathalie El houch a dit…

« Lorsque les soignants la trouvèrent, elle était inconsciente. Elle avait des blessures sur tout le corps, y compris sur certains organes internes comme le foie et la rate. C'est un miracle qu'elle ait survécu. Pendant ce temps, Olaf, le leader, le grand, s'était enfui et lançait ses consignes révolutionnaires sur les forums. La suite de l'histoire, on la connaît. Moi, je me demande, je vous demande à tous : un chien qui a attaqué sa maîtresse de cette façon est-il digne de confiance ? Car, elle a beau avoir eu des défauts, ne l'avait-elle pas aidé à grandir ? N'est-ce pas elle, en fin de compte, qui l'a élevé, lui a donné à manger et facilité son entrée à Animalia ? Quelle aurait été la vie d'Olaf sans Giovanna ? Merci infiniment ».

Tradabordo a dit…

« Lorsque les soignants la trouvèrent, elle était inconsciente. Elle avait des blessures sur tout le corps, y compris sur certains organes internes comme le foie et la rate. C'est un miracle qu'elle ait survécu. Pendant ce temps, Olaf, le leader, le grand, s'était enfui et lançait ses consignes révolutionnaires sur les forums. La suite de l'histoire, on la connaît. Moi, je me demande, je vous demande à tous : un chien qui a attaqué sa maîtresse de cette façon est-il digne de confiance ? Car, elle a beau avoir eu des défauts, ne l'avait-elle pas aidé à grandir ? N'est-ce pas elle, en fin de compte, qui l'a élevé, lui a donné à manger et facilité son entrée à Animalia ? Quelle aurait été la vie d'Olaf sans Giovanna ? Merci infiniment ».

OK.

Tradabordo a dit…

Florence ?