mardi 30 mai 2017

Projet Justine / Elena – texte 109

Ira

Acostumbrados a verlo levantar sus olas, rítmica y tranquilamente, como magníficos bostezos de hipopótamo, no notan el cambio de humor que lo domina. No perciben su sorda rabia ante la nauseabunda mancha que se extiende. Por tal motivo sus primeros ataques —un grupo de pescadores, la sirenita de Andersen, el Libro de Jonás y cierta antigua casa labrada en coralina—, los tomará desprevenidos. Y para cuando, por fin, organicen la defensa, él, descontrolada ya su furia, con descomunales lenguas líquidas estará arrastrando a su abismo manadas de centauros, quebrachales, la regla de tres simple, acuarelas, niebla, agujeros, cuentos de suspenso, nidos, pesadillas, ocarinas, políticos y simios, el Paraíso Perdido y las Islas Bienaventuradas.
Pervertida la última gota de agua límpida de mar, llegará el aciago momento en el cual todo lo que de él surgió yazga bajo esa viscosa sangre de la muerte que los hombres llamaban petróleo.

Traduction temporaire :

Colère

Habitués à le voir déchaîner ses vagues, en cadence et tranquillement, tels de magnifiques bâillements d'hippopotame, ils ne remarquent pas son changement d'humeur. Ils ne perçoivent pas sa rage sourde devant la tache nauséabonde qui s'étend. Raison pour laquelle ses premières attaques – un groupe de pêcheurs, la petite sirène d'Andersen, le Livre de Jonas et une ancienne maison construite en corail – les prendra au dépourvu. Et quand, enfin, ils organiseront leur défense, lui, grâce à d'immenses langues liquides, et sa rage désormais hors de contrôle, il entraînera dans son abîme des troupeaux de centaures, des quebrachos*, la règle de trois, des aquarelles, du brouillard, des trous, des nouvelles à suspense, des nids, des cauchemars, des ocarinas, des politiques et des singes, le Paradis Perdu et les Îles Bienheureuses.
La dernière goutte d'eau limpide de la mer corrompue, le jour funeste viendra où tout ce qui a surgi d'elle se retrouvera sous ce visqueux sang de la mort que les hommes appelaient pétrole.

* Quebracho : arbre, Schinopsis quebracho-colorado.

42 commentaires:

Justine a dit…

Ira

Acostumbrados a verlo levantar sus olas, rítmica y tranquilamente, como magníficos bostezos de hipopótamo, no notan el cambio de humor que lo domina.
No perciben su sorda rabia ante la nauseabunda mancha que se extiende.

Colère

Habitués à le voir déchaîner ses vagues en rythme, mais calmement, tels de magnifiques bâillements d'hippopotame, ils ne remarquent pas le changement d'humeur qui l'emporte.
Ils ne perçoivent pas sa rage sourde devant la tache nauséabonde qui s'étend.

Tradabordo a dit…

Acostumbrados a verlo levantar sus olas, rítmica y tranquilamente, como magníficos bostezos de hipopótamo, no notan el cambio de humor que lo domina.
No perciben su sorda rabia ante la nauseabunda mancha que se extiende.

Colère

Habitués à le voir déchaîner ses vagues en rythme, mais calmement [mal dit / texte ?], tels de magnifiques bâillements d'hippopotame, ils ne remarquent pas le changement d'humeur qui l'emporte [texte ?].
Ils ne perçoivent pas sa rage sourde devant la tache nauséabonde qui s'étend.

Justine a dit…

Acostumbrados a verlo levantar sus olas, rítmica y tranquilamente, como magníficos bostezos de hipopótamo, no notan el cambio de humor que lo domina.
No perciben su sorda rabia ante la nauseabunda mancha que se extiende.

Colère

Habitués à le voir déchaîner ses vagues à un rythme tranquille, tels de magnifiques bâillements d'hippopotame, ils ne remarquent pas le changement d'humeur qui le domine.
Ils ne perçoivent pas sa rage sourde devant la tache nauséabonde qui s'étend.

Tradabordo a dit…

Acostumbrados a verlo levantar sus olas, rítmica y tranquilamente, como magníficos bostezos de hipopótamo, no notan el cambio de humor que lo domina.
No perciben su sorda rabia ante la nauseabunda mancha que se extiende.

Colère

Habitués à le voir déchaîner ses vagues à un rythme tranquille [pourquoi ne pas rester près de la V.O. ? Avec « en cadence » à la place de rythmiquement, par exemple ?], tels de magnifiques bâillements d'hippopotame, ils ne remarquent pas le changement d'humeur qui le domine [naturel en français, au fait ?].
Ils ne perçoivent pas sa rage sourde devant la tache nauséabonde qui s'étend.

Justine a dit…

Acostumbrados a verlo levantar sus olas, rítmica y tranquilamente, como magníficos bostezos de hipopótamo, no notan el cambio de humor que lo domina.
No perciben su sorda rabia ante la nauseabunda mancha que se extiende.

Colère

Habitués à le voir déchaîner ses vagues en cadence et tranquillement, tels de magnifiques bâillements d'hippopotame, ils ne remarquent pas son changement d'humeur.
Ils ne perçoivent pas sa rage sourde devant la tache nauséabonde qui s'étend.

Elena a dit…

Je laisse Justine continuer, merci !

Tradabordo a dit…

Acostumbrados a verlo levantar sus olas, rítmica y tranquilamente, como magníficos bostezos de hipopótamo, no notan el cambio de humor que lo domina.
No perciben su sorda rabia ante la nauseabunda mancha que se extiende.

Colère

Habitués à le voir déchaîner ses vagues [on laisse la virgule de la V.O. ?] en cadence et tranquillement, tels de magnifiques bâillements d'hippopotame, ils ne remarquent pas son changement d'humeur.
Ils ne perçoivent pas sa rage sourde devant la tache nauséabonde qui s'étend.

Justine a dit…

Acostumbrados a verlo levantar sus olas, rítmica y tranquilamente, como magníficos bostezos de hipopótamo, no notan el cambio de humor que lo domina.
No perciben su sorda rabia ante la nauseabunda mancha que se extiende.

Colère

Habitués à le voir déchaîner ses vagues, en cadence et tranquillement, tels de magnifiques bâillements d'hippopotame, ils ne remarquent pas son changement d'humeur.
Ils ne perçoivent pas sa rage sourde devant la tache nauséabonde qui s'étend.

Tradabordo a dit…

Acostumbrados a verlo levantar sus olas, rítmica y tranquilamente, como magníficos bostezos de hipopótamo, no notan el cambio de humor que lo domina.
No perciben su sorda rabia ante la nauseabunda mancha que se extiende.

Colère

Habitués à le voir déchaîner ses vagues, en cadence et tranquillement, tels de magnifiques bâillements d'hippopotame, ils ne remarquent pas son changement d'humeur.
Ils ne perçoivent pas sa rage sourde devant la tache nauséabonde qui s'étend.

OK.

Elena ?

Elena a dit…

OK.

Justine a dit…

Elena a dit...
OK.

Colère

Habitués à le voir déchaîner ses vagues, en cadence et tranquillement, tels de magnifiques bâillements d'hippopotame, ils ne remarquent pas son changement d'humeur.
Ils ne perçoivent pas sa rage sourde devant la tache nauséabonde qui s'étend.

Tradabordo a dit…

Vous pouvez continuer.

Justine a dit…

Por tal motivo sus primeros ataques —un grupo de pescadores, la sirenita de Andersen, el Libro de Jonás y cierta antigua casa labrada en coralina—, los tomará desprevenidos.

Raison pour laquelle ses premières attaques – à savoir, un groupe de pêcheurs, la petite sirène d'Andersen, le Livre de Jonas et une ancienne maison construite en corail – les prendra au dépourvu.

Tradabordo a dit…

Por tal motivo sus primeros ataques —un grupo de pescadores, la sirenita de Andersen, el Libro de Jonás y cierta antigua casa labrada en coralina—, los tomará desprevenidos.

Raison pour laquelle ses premières attaques – à savoir, [nécessaire ?] un groupe de pêcheurs, la petite sirène d'Andersen, le Livre de Jonas et une ancienne maison construite en corail – les prendra au dépourvu.

Justine a dit…

Por tal motivo sus primeros ataques —un grupo de pescadores, la sirenita de Andersen, el Libro de Jonás y cierta antigua casa labrada en coralina—, los tomará desprevenidos.

Raison pour laquelle ses premières attaques – un groupe de pêcheurs, la petite sirène d'Andersen, le Livre de Jonas et une ancienne maison construite en corail – les prendra au dépourvu.

Tradabordo a dit…

Por tal motivo sus primeros ataques —un grupo de pescadores, la sirenita de Andersen, el Libro de Jonás y cierta antigua casa labrada en coralina—, los tomará desprevenidos.

Raison pour laquelle ses premières attaques – un groupe de pêcheurs, la petite sirène d'Andersen, le Livre de Jonas et une ancienne maison construite en corail – les prendra au dépourvu.

OK.

Elena ?

Elena a dit…

OK.

Tradabordo a dit…

VPC.

Justine a dit…

Y para cuando, por fin, organicen la defensa, él, descontrolada ya su furia, con descomunales lenguas líquidas estará arrastrando a su abismo manadas de centauros, quebrachales, la regla de tres simple, acuarelas, niebla, agujeros, cuentos de suspenso, nidos, pesadillas, ocarinas, políticos y simios, el Paraíso Perdido y las Islas Bienaventuradas.

Et quand, enfin, ils organiseront leur défense, lui, dans sa colère désormais incontrôlée, déploiera d'immenses langues liquides et entraînera dans ses fonds abyssaux des troupeaux de centaures, des arbres au bois très dur, la règle de trois simple, des aquarelles, du brouillard, des trous, des nouvelles à suspense, des nids, des cauchemars, des ocarinas, des politiques et des singes, le Paradis Perdu et les Îles Bienheureuses.

Tradabordo a dit…

Y para cuando, por fin, organicen la defensa, él, descontrolada ya su furia, con descomunales lenguas líquidas estará arrastrando a su abismo manadas de centauros, quebrachales, la regla de tres simple, acuarelas, niebla, agujeros, cuentos de suspenso, nidos, pesadillas, ocarinas, políticos y simios, el Paraíso Perdido y las Islas Bienaventuradas.

Et quand, enfin, ils organiseront leur défense, lui, dans sa colère [« rage » ?] désormais incontrôlée [« hors de contrôle » ?], déploiera [texte ?]

d'immenses langues liquides et entraînera dans ses fonds abyssaux des troupeaux de centaures, des arbres au bois très dur, la règle de trois simple, des aquarelles, du brouillard, des trous, des nouvelles à suspense, des nids, des cauchemars, des ocarinas, des politiques et des singes, le Paradis Perdu et les Îles Bienheureuses.

Justine a dit…

Y para cuando, por fin, organicen la defensa, él, descontrolada ya su furia, con descomunales lenguas líquidas estará arrastrando a su abismo manadas de centauros, quebrachales, la regla de tres simple, acuarelas, niebla, agujeros, cuentos de suspenso, nidos, pesadillas, ocarinas, políticos y simios, el Paraíso Perdido y las Islas Bienaventuradas.

Et quand, enfin, ils organiseront leur défense, lui, sa rage désormais hors de contrôle, grâce à d'immenses langues liquides, entraînera dans ses fonds abyssaux des troupeaux de centaures, des arbres au bois très dur, la règle de trois simple, des aquarelles, du brouillard, des trous, des nouvelles à suspense, des nids, des cauchemars, des ocarinas, des politiques et des singes, le Paradis Perdu et les Îles Bienheureuses.

Tradabordo a dit…

Y para cuando, por fin, organicen la defensa, él, descontrolada ya su furia, con descomunales lenguas líquidas estará arrastrando a su abismo manadas de centauros, quebrachales, la regla de tres simple, acuarelas, niebla, agujeros, cuentos de suspenso, nidos, pesadillas, ocarinas, políticos y simios, el Paraíso Perdido y las Islas Bienaventuradas.

Et quand, enfin, ils organiseront leur défense, lui, sa rage désormais hors de contrôle, grâce à d'immenses langues liquides [mal placé…], entraînera dans ses fonds abyssaux des troupeaux de centaures, des arbres au bois très dur, la règle de trois simple, des aquarelles, du brouillard, des trous, des nouvelles à suspense, des nids, des cauchemars, des ocarinas, des politiques et des singes, le Paradis Perdu et les Îles Bienheureuses.

Justine a dit…

Y para cuando, por fin, organicen la defensa, él, descontrolada ya su furia, con descomunales lenguas líquidas estará arrastrando a su abismo manadas de centauros, quebrachales, la regla de tres simple, acuarelas, niebla, agujeros, cuentos de suspenso, nidos, pesadillas, ocarinas, políticos y simios, el Paraíso Perdido y las Islas Bienaventuradas.

Et quand, enfin, ils organiseront leur défense, lui, sa rage désormais hors de contrôle, il entraînera dans ses fonds abyssaux, grâce à d'immenses langues liquides, des troupeaux de centaures, des arbres au bois très dur, la règle de trois simple, des aquarelles, du brouillard, des trous, des nouvelles à suspense, des nids, des cauchemars, des ocarinas, des politiques et des singes, le Paradis Perdu et les Îles Bienheureuses.

Tradabordo a dit…

Y para cuando, por fin, organicen la defensa, él, descontrolada ya su furia, con descomunales lenguas líquidas estará arrastrando a su abismo manadas de centauros, quebrachales, la regla de tres simple, acuarelas, niebla, agujeros, cuentos de suspenso, nidos, pesadillas, ocarinas, políticos y simios, el Paraíso Perdido y las Islas Bienaventuradas.

Et quand, enfin, ils organiseront leur défense, lui, sa rage désormais hors de contrôle, il entraînera dans ses fonds abyssaux, grâce à d'immenses langues liquides, des troupeaux de centaures [voyons ce que ça donne après « lui »], des arbres au bois très dur, la règle de trois simple, des aquarelles, du brouillard, des trous, des nouvelles à suspense, des nids, des cauchemars, des ocarinas, des politiques et des singes, le Paradis Perdu et les Îles Bienheureuses.

Justine a dit…

Y para cuando, por fin, organicen la defensa, él, descontrolada ya su furia, con descomunales lenguas líquidas estará arrastrando a su abismo manadas de centauros, quebrachales, la regla de tres simple, acuarelas, niebla, agujeros, cuentos de suspenso, nidos, pesadillas, ocarinas, políticos y simios, el Paraíso Perdido y las Islas Bienaventuradas.

Et quand, enfin, ils organiseront leur défense, lui, grâce à d'immenses langues liquides, sa rage désormais hors de contrôle, il entraînera dans ses fonds abyssaux des troupeaux de centaures, des arbres au bois très dur, la règle de trois simple, des aquarelles, du brouillard, des trous, des nouvelles à suspense, des nids, des cauchemars, des ocarinas, des politiques et des singes, le Paradis Perdu et les Îles Bienheureuses.

Tradabordo a dit…

Y para cuando, por fin, organicen la defensa, él, descontrolada ya su furia, con descomunales lenguas líquidas estará arrastrando a su abismo manadas de centauros, quebrachales, la regla de tres simple, acuarelas, niebla, agujeros, cuentos de suspenso, nidos, pesadillas, ocarinas, políticos y simios, el Paraíso Perdido y las Islas Bienaventuradas.

Et quand, enfin, ils organiseront leur défense, lui, grâce à d'immenses langues liquides, [« et » ?] sa rage désormais hors de contrôle, il entraînera dans ses fonds [?] abyssaux des troupeaux de centaures, des arbres au bois très dur [?],


la règle de trois simple, des aquarelles, du brouillard, des trous, des nouvelles à suspense, des nids, des cauchemars, des ocarinas, des politiques et des singes, le Paradis Perdu et les Îles Bienheureuses.

Elena a dit…

Je laisserais : "des quebrachos" en mettant une NBDP : arbre, Schinopsis quebracho-colorado.

Justine a dit…

Y para cuando, por fin, organicen la defensa, él, descontrolada ya su furia, con descomunales lenguas líquidas estará arrastrando a su abismo manadas de centauros, quebrachales, la regla de tres simple, acuarelas, niebla, agujeros, cuentos de suspenso, nidos, pesadillas, ocarinas, políticos y simios, el Paraíso Perdido y las Islas Bienaventuradas.

Et quand, enfin, ils organiseront leur défense, lui, grâce à d'immenses langues liquides et sa rage désormais hors de contrôle, il entraînera dans son abîme des troupeaux de centaures, des quebrachos*, la règle de trois simple, des aquarelles, du brouillard, des trous, des nouvelles à suspense, des nids, des cauchemars, des ocarinas, des politiques et des singes, le Paradis Perdu et les Îles Bienheureuses.

* Quebracho : arbre, Schinopsis quebracho-colorado.


Tradabordo a dit…

Y para cuando, por fin, organicen la defensa, él, descontrolada ya su furia, con descomunales lenguas líquidas estará arrastrando a su abismo manadas de centauros, quebrachales, la regla de tres simple, acuarelas, niebla, agujeros, cuentos de suspenso, nidos, pesadillas, ocarinas, políticos y simios, el Paraíso Perdido y las Islas Bienaventuradas.

Et quand, enfin, ils organiseront leur défense, lui, grâce à d'immenses langues liquides, et sa rage désormais hors de contrôle, il entraînera dans son abîme des troupeaux de centaures, des quebrachos*, la règle de trois simple [?], des aquarelles, du brouillard, des trous, des nouvelles à suspense, des nids, des cauchemars, des ocarinas, des politiques et des singes, le Paradis Perdu et les Îles Bienheureuses.

* Quebracho : arbre, Schinopsis quebracho-colorado.

Justine a dit…

Y para cuando, por fin, organicen la defensa, él, descontrolada ya su furia, con descomunales lenguas líquidas estará arrastrando a su abismo manadas de centauros, quebrachales, la regla de tres simple, acuarelas, niebla, agujeros, cuentos de suspenso, nidos, pesadillas, ocarinas, políticos y simios, el Paraíso Perdido y las Islas Bienaventuradas.

Et quand, enfin, ils organiseront leur défense, lui, grâce à d'immenses langues liquides, et sa rage désormais hors de contrôle, il entraînera dans son abîme des troupeaux de centaures, des quebrachos*, la règle de trois, des aquarelles, du brouillard, des trous, des nouvelles à suspense, des nids, des cauchemars, des ocarinas, des politiques et des singes, le Paradis Perdu et les Îles Bienheureuses.

* Quebracho : arbre, Schinopsis quebracho-colorado.

Tradabordo a dit…

Y para cuando, por fin, organicen la defensa, él, descontrolada ya su furia, con descomunales lenguas líquidas estará arrastrando a su abismo manadas de centauros, quebrachales, la regla de tres simple, acuarelas, niebla, agujeros, cuentos de suspenso, nidos, pesadillas, ocarinas, políticos y simios, el Paraíso Perdido y las Islas Bienaventuradas.

Et quand, enfin, ils organiseront leur défense, lui, grâce à d'immenses langues liquides, et sa rage désormais hors de contrôle, il entraînera dans son abîme des troupeaux de centaures, des quebrachos*, la règle de trois, des aquarelles, du brouillard, des trous, des nouvelles à suspense, des nids, des cauchemars, des ocarinas, des politiques et des singes, le Paradis Perdu et les Îles Bienheureuses.

* Quebracho : arbre, Schinopsis quebracho-colorado.

OK.

Elena ?

Elena a dit…

OK.

Tradabordo a dit…

Vous pouvez terminer.

Elena a dit…

Pervertida la última gota de agua límpida de mar, llegará el aciago momento en el cual todo lo que de él surgió yazga bajo esa viscosa sangre de la muerte que los hombres llamaban petróleo.
Une fois la dernière goutte d'eau limpide de la mer corrompue, le jour funeste viendra où, tout ce qui a surgi de son sein, se trouvera sous ce visqueux sang de la mort que les hommes appellent pétrole.

**Jolie phrase emberlificotée de la mort qui tue, ai-je trouvé.

Justine a dit…

Pervertida la última gota de agua límpida de mar, llegará el aciago momento en el cual todo lo que de él surgió yazga bajo esa viscosa sangre de la muerte que los hombres llamaban petróleo.

Une fois la dernière goutte d'eau de mer limpide polluée, viendra le moment funeste où tout ce qui a émergé de l'océan reposera sous le sang visqueux de la mort que les hommes appelaient pétrole.

Tradabordo a dit…

Pervertida la última gota de agua límpida de mar, llegará el aciago momento en el cual todo lo que de él surgió yazga bajo esa viscosa sangre de la muerte que los hombres llamaban petróleo.
Une fois [nécessaire ?] la dernière goutte d'eau limpide de la mer corrompue, le jour funeste viendra où, tout ce qui a surgi de son sein [texte ?], se trouvera sous ce visqueux sang de la mort que les hommes appellent pétrole.

Elena a dit…

Pervertida la última gota de agua límpida de mar, llegará el aciago momento en el cual todo lo que de él surgió yazga bajo esa viscosa sangre de la muerte que los hombres llamaban petróleo.
La dernière goutte d'eau limpide de la mer corrompue, le jour funeste viendra où, tout ce qui a surgi d'elle se trouvera sous ce visqueux sang de la mort que les hommes appelaient pétrole.

Justine a dit…

Pervertida la última gota de agua límpida de mar, llegará el aciago momento en el cual todo lo que de él surgió yazga bajo esa viscosa sangre de la muerte que los hombres llamaban petróleo.
La dernière goutte d'eau limpide de la mer corrompue, le jour funeste viendra où, tout ce qui a surgi de l'océan, se trouvera sous ce visqueux sang de la mort que les hommes appelaient pétrole.

Tradabordo a dit…

Pervertida la última gota de agua límpida de mar, llegará el aciago momento en el cual todo lo que de él surgió yazga bajo esa viscosa sangre de la muerte que los hombres llamaban petróleo.
La dernière goutte d'eau limpide de la mer corrompue, le jour funeste viendra où, [sans la virgule] tout ce qui a surgi d'elle se [« re » ?]trouvera sous ce visqueux sang de la mort que les hommes appelaient pétrole.

Justine a dit…

Pervertida la última gota de agua límpida de mar, llegará el aciago momento en el cual todo lo que de él surgió yazga bajo esa viscosa sangre de la muerte que los hombres llamaban petróleo.

La dernière goutte d'eau limpide de la mer corrompue, le jour funeste viendra où tout ce qui a surgi d'elle se retrouvera sous ce visqueux sang de la mort que les hommes appelaient pétrole.

Tradabordo a dit…

Pervertida la última gota de agua límpida de mar, llegará el aciago momento en el cual todo lo que de él surgió yazga bajo esa viscosa sangre de la muerte que los hombres llamaban petróleo.

La dernière goutte d'eau limpide de la mer corrompue, le jour funeste viendra où tout ce qui a surgi d'elle se retrouvera sous ce visqueux sang de la mort que les hommes appelaient pétrole.

OK.

Elena ?

Elena a dit…

OK.