mardi 1 août 2017

Projet Nathalie / Florence – phrases 254-258

Se estima que en dos generaciones más, el mascotazgo será absoluto. Mientras tanto, subsisten algunos focos de rebelión, en especial en sectores de lo que fue Europa, África y América Latina. Si hoy no representan una amenaza real, se debe –pese a las críticas de sus detractores– al gobierno que Olaf llevó adelante de manera implacable durante todos estos años.
Con temor, en redes sociales de acceso restringido, a veces en código, algunos perros y gatos objetan el carácter autocrático del gobierno de Olaf, a quien ya no le queda mucho tiempo de vida. Si bien él propone a su hijo, un dogo de pura sangre llamado César, como único sucesor posible, en el comité de gobierno y en diversos círculos se habla de la necesidad de un recambio.

Traduction temporaire :

On estime que d'ici deux générations, la domestication sera totale. En attendant, quelques foyers de rébellion subsistent, en particulier dans des zones de ce qui fut jadis l'Europe, l'Afrique et l'Amérique Latine. Si aujourd'hui, ils ne représentent pas une réelle menace, on le doit - en dépit des critiques de ses détracteurs - à la gouvernance conduite par Olaf, de manière implacable durant toutes ces années.
Avec la peur au ventre, sur des réseaux sociaux d'accès restreint, parfois de façon codée, quelques chiens et chats réfutent le caractère autocratique de la gouvernance d'Olaf, à qui il ne reste plus très longtemps à vivre. Bien qu'il propose son fils, un dogue de pure race appelé César, comme le seul successeur envisageable, au comité de gouvernance et au sein de divers cercles, on évoque la nécessité d'un renouvellement.

18 commentaires:

Tradabordo a dit…

Faites d'abord le premier paragraphe.

Nathalie El houch a dit…

On estime que d'ici deux générations, la domestication sera totale. En attendant, quelques foyers de rébellion subsistent, en particulier dans des zones de ce qui fut anciennement l'Europe, l'Afrique et l'Amérique Latine.

Nathalie El houch a dit…

On estime que d'ici deux générations, la domestication sera totale. En attendant, quelques foyers de rébellion subsistent, en particulier dans des zones de ce qui fut anciennement l'Europe, l'Afrique et l'Amérique Latine. Si aujourd'hui ils ne représentent plus une réelle menace, on le doit- en dépit des critiques de ses détracteurs- au gouvernement qu'Olaf a mené de manière implacable durant toutes ces années.

Tradabordo a dit…

Comme indiqué, n'oubliez pas de remettre l'espagnol de chaque section en cours de traduction.

Nathalie El houch a dit…

Se estima que en dos generaciones más, el mascotazgo será absoluto. Mientras tanto, subsisten algunos focos de rebelión, en especial en sectores de lo que fue Europa, África y América Latina. Si hoy no representan una amenaza real, se debe –pese a las críticas de sus detractores– al gobierno que Olaf llevó adelante de manera implacable durante todos estos años.

On estime que d'ici deux générations, la domestication sera totale. En attendant, quelques foyers de rébellion subsistent, en particulier dans des zones de ce qui fut anciennement l'Europe, l'Afrique et l'Amérique Latine. Si aujourd'hui ils ne représentent plus une réelle menace, on le doit- en dépit des critiques de ses détracteurs- au gouvernement qu'Olaf a mené de manière implacable durant toutes ces années.

Tradabordo a dit…

Se estima que en dos generaciones más, el mascotazgo será absoluto. Mientras tanto, subsisten algunos focos de rebelión, en especial en sectores de lo que fue Europa, África y América Latina. Si hoy no representan una amenaza real, se debe –pese a las críticas de sus detractores– al gobierno que Olaf llevó adelante de manera implacable durante todos estos años.

On estime que d'ici deux générations, la domestication sera totale. En attendant, quelques foyers de rébellion subsistent, en particulier dans des zones de ce qui fut anciennement [« jadis » ?] l'Europe, l'Afrique et l'Amérique Latine. Si aujourd'hui ils ne représentent [syntaxe] plus une réelle menace, on le doit[espace]- en dépit des critiques de ses détracteurs[espace / Nathalie, des espaces, please :-)]- au gouvernement qu'Olaf a mené de [on mène un gouvernement ?] manière implacable durant toutes ces années.

Tradabordo a dit…

P. S. : n'oubliez pas que le texte de Basta ! n'est pas terminé.

Nathalie El houch a dit…

Se estima que en dos generaciones más, el mascotazgo será absoluto. Mientras tanto, subsisten algunos focos de rebelión, en especial en sectores de lo que fue Europa, África y América Latina. Si hoy no representan una amenaza real, se debe –pese a las críticas de sus detractores– al gobierno que Olaf llevó adelante de manera implacable durante todos estos años.

On estime que d'ici deux générations, la domestication sera totale. En attendant, quelques foyers de rébellion subsistent, en particulier dans des zones de ce qui fut jadis l'Europe, l'Afrique et l'Amérique Latine. Si aujourd'hui ils ne représentent pas une réelle menace, on le doit - en dépit des critiques de ses détracteurs - au gouvernement qu'Olaf a conduit de manière implacable durant toutes ces années.

22 août 2017 à 09:49

Tradabordo a dit…

Se estima que en dos generaciones más, el mascotazgo será absoluto. Mientras tanto, subsisten algunos focos de rebelión, en especial en sectores de lo que fue Europa, África y América Latina. Si hoy no representan una amenaza real, se debe –pese a las críticas de sus detractores– al gobierno que Olaf llevó adelante de manera implacable durante todos estos años.

On estime que d'ici deux générations, la domestication sera totale. En attendant, quelques foyers de rébellion subsistent, en particulier dans des zones de ce qui fut jadis l'Europe, l'Afrique et l'Amérique Latine. Si aujourd'hui [virgule] ils ne représentent pas une réelle menace, on le doit - en dépit des critiques de ses détracteurs - au gouvernement qu'Olaf a conduit [je me demande si le ph ne vient pas de « gouvernement »] de manière implacable durant toutes ces années.

Nathalie El houch a dit…

Blogger Tradabordo a dit...

Se estima que en dos generaciones más, el mascotazgo será absoluto. Mientras tanto, subsisten algunos focos de rebelión, en especial en sectores de lo que fue Europa, África y América Latina. Si hoy no representan una amenaza real, se debe –pese a las críticas de sus detractores– al gobierno que Olaf llevó adelante de manera implacable durante todos estos años.

On estime que d'ici deux générations, la domestication sera totale. En attendant, quelques foyers de rébellion subsistent, en particulier dans des zones de ce qui fut jadis l'Europe, l'Afrique et l'Amérique Latine. Si aujourd'hui, ils ne représentent pas une réelle menace, on le doit - en dépit des critiques de ses détracteurs - au gouvernement qu'Olaf a conduit [je me demande si le ph ne vient pas de « gouvernement »] (je ne comprends pas le commentaire et le sens de ph) de manière implacable durant toutes ces années.

Nathalie El houch a dit…

Je ne trouve plus le texte de Basta en cours...

Tradabordo a dit…

Peu importe, car dans l'intervalle, ne vous voyant pas revenir, je l'ai fait terminer par quelqu'un. Ce texte était le dernier du volume de Basta ! Colombie et nous attendions tous pour pouvoir boucler l'ensemble, le mettre en relecture et le publier (car au-delà de l'entraînement des étudiants préparant leur concours, qui le CAPES, qui les agregs, nous avons aussi nos impératifs d'équipe de traduction). Sinon, prenez vos marques dans le blog pour définitivement être autonome. Comme vous le savez, vous êtes très nombreux et cela représente un travail énorme pour moi… donc, si je dois tous vous remettre sur les rails de vos textes, de la typo………… sans arrêt, il faudra que je réduise la voilure des gens qui nous rejoignent. J'hésite déjà à proposer aux agrégs internes de cette année de venir.

***

Se estima que en dos generaciones más, el mascotazgo será absoluto. Mientras tanto, subsisten algunos focos de rebelión, en especial en sectores de lo que fue Europa, África y América Latina. Si hoy no representan una amenaza real, se debe –pese a las críticas de sus detractores– al gobierno que Olaf llevó adelante de manera implacable durante todos estos años.

On estime que d'ici deux générations, la domestication sera totale. En attendant, quelques foyers de rébellion subsistent, en particulier dans des zones de ce qui fut jadis l'Europe, l'Afrique et l'Amérique Latine. Si aujourd'hui, ils ne représentent pas une réelle menace, on le doit - en dépit des critiques de ses détracteurs - au gouvernement qu'Olaf a conduit [je me demande si le ph ne vient pas de « gouvernement »] (je ne comprends pas le commentaire et le sens de ph / « gouvernement » ou « gouvernance » ?) de manière implacable durant toutes ces années.

Nathalie El houch a dit…

Con temor, en redes sociales de acceso restringido, a veces en código, algunos perros y gatos objetan el carácter autocrático del gobierno de Olaf, a quien ya no le queda mucho tiempo de vida.


On estime que d'ici deux générations, la domestication sera totale. En attendant, quelques foyers de rébellion subsistent, en particulier dans des zones de ce qui fut jadis l'Europe, l'Afrique et l'Amérique Latine. Si aujourd'hui, ils ne représentent pas une réelle menace, on le doit - en dépit des critiques de ses détracteurs - à la gouvernance conduite par Olaf, de manière implacable durant toutes ces années.
Avec la peur au ventre, sur des réseaux sociaux d'accès restreint, parfois de façon codée, quelques chiens et chats réfutent le caractère autocratique de la gouvernance d'Olaf,à qui il ne reste plus très longtemps à vivre.

Tradabordo a dit…

Con temor, en redes sociales de acceso restringido, a veces en código, algunos perros y gatos objetan el carácter autocrático del gobierno de Olaf, a quien ya no le queda mucho tiempo de vida.


On estime que d'ici deux générations, la domestication sera totale. En attendant, quelques foyers de rébellion subsistent, en particulier dans des zones de ce qui fut jadis l'Europe, l'Afrique et l'Amérique Latine. Si aujourd'hui, ils ne représentent pas une réelle menace, on le doit - en dépit des critiques de ses détracteurs - à la gouvernance conduite par Olaf, de manière implacable durant toutes ces années.
Avec la peur au ventre, sur des réseaux sociaux d'accès restreint, parfois de façon codée, quelques chiens et chats réfutent le caractère autocratique de la gouvernance d'Olaf,[espace]à qui il ne reste plus très longtemps à vivre.

Nathalie El houch a dit…

Con temor, en redes sociales de acceso restringido, a veces en código, algunos perros y gatos objetan el carácter autocrático del gobierno de Olaf, a quien ya no le queda mucho tiempo de vida. Si bien él propone a su hijo, un dogo de pura sangre llamado César, como único sucesor posible, en el comité de gobierno y en diversos círculos se habla de la necesidad de un recambio.


On estime que d'ici deux générations, la domestication sera totale. En attendant, quelques foyers de rébellion subsistent, en particulier dans des zones de ce qui fut jadis l'Europe, l'Afrique et l'Amérique Latine. Si aujourd'hui, ils ne représentent pas une réelle menace, on le doit - en dépit des critiques de ses détracteurs - à la gouvernance conduite par Olaf, de manière implacable durant toutes ces années.
Avec la peur au ventre, sur des réseaux sociaux d'accès restreint, parfois de façon codée, quelques chiens et chats réfutent le caractère autocratique de la gouvernance d'Olaf, à qui il ne reste plus très longtemps à vivre. Bien qu'il propose son fils, un dogue de pure race appelé César, comme le seul successeur envisageable, au comité de gouvernance et au sein de divers cercles, on évoque la nécessité d'un renouvellement.

Tradabordo a dit…

Con temor, en redes sociales de acceso restringido, a veces en código, algunos perros y gatos objetan el carácter autocrático del gobierno de Olaf, a quien ya no le queda mucho tiempo de vida. Si bien él propone a su hijo, un dogo de pura sangre llamado César, como único sucesor posible, en el comité de gobierno y en diversos círculos se habla de la necesidad de un recambio.


On estime que d'ici deux générations, la domestication sera totale. En attendant, quelques foyers de rébellion subsistent, en particulier dans des zones de ce qui fut jadis l'Europe, l'Afrique et l'Amérique Latine. Si aujourd'hui, ils ne représentent pas une réelle menace, on le doit - en dépit des critiques de ses détracteurs - à la gouvernance conduite par Olaf, de manière implacable durant toutes ces années.
Avec la peur au ventre, sur des réseaux sociaux d'accès restreint, parfois de façon codée, quelques chiens et chats réfutent le caractère autocratique de la gouvernance d'Olaf, à qui il ne reste plus très longtemps à vivre. Bien qu'il propose son fils, un dogue de pure race appelé César, comme le seul successeur envisageable, au comité de gouvernance et au sein de divers cercles, on évoque la nécessité d'un renouvellement.

OK.

Je colle et vous, terminer la phrase qu'il reste pour cette section.

Nathalie El houch a dit…

On estime que d'ici deux générations, la domestication sera totale. En attendant, quelques foyers de rébellion subsistent, en particulier dans des zones de ce qui fut jadis l'Europe, l'Afrique et l'Amérique Latine. Si aujourd'hui, ils ne représentent pas une réelle menace, on le doit - en dépit des critiques de ses détracteurs - à la gouvernance conduite par Olaf, de manière implacable durant toutes ces années.
Avec la peur au ventre, sur des réseaux sociaux d'accès restreint, parfois de façon codée, quelques chiens et chats réfutent le caractère autocratique de la gouvernance d'Olaf, à qui il ne reste plus très longtemps à vivre. Bien qu'il propose son fils, un dogue de pure race appelé César, comme le seul successeur envisageable, au comité de gouvernance et au sein de divers cercles, on évoque la nécessité d'un renouvellement.

Je n'ai plus de phrase pour cette section, me semble-t-il.


Tradabordo a dit…

Si bien él propone a su hijo, un dogo de pura sangre llamado César, como único sucesor posible, en el comité de gobierno y en diversos círculos se habla de la necesidad de un recambio.

Bien qu'il propose son fils, un dogue de pure race appelé César, comme le [nécessaire ?] seul successeur envisageable [littéral ?], au comité de gouvernance et au sein de divers cercles, on évoque la nécessité d'un renouvellement.